Arbre-affichette-resize

Attentive à la qualité du cadre de vie, la Ville a fait réaliser un diagnostic santé, fin décembre, sur plus d’une centaine d’arbres (pins, platanes, palmiers…) de la commune.

Vous avez peut-être eu le temps de voir les affichettes sur quelques arbres annonçant leur abattage prochain. L’étude menée, fin 2016, sur une partie de la population arboricole de Mauguio et Carnon, a permis d’identifier les arbres malades ou dangereux qui, sur les recommandations de l’Office Nationale des Forêts (ONF) devront faire l’objet d’un abattage. La Commune, qui surveille la qualité de son cadre de vie, a donc agi selon les recommandations de l’ONF en engageant un entretien rapide des zones présentant des risques pour les usagers. Les résultats de cette étude ont déjà donné lieu à une première série d’abattages à Carnon. Une seconde devrait avoir lieu à Mauguio, fin janvier début février.

Des racines de pin trop imposantes

Le premier constat concerne les dégâts causés par les racines de certains pins installés sur les parkings de la commune littorale (revêtements soulevés, dalles défoncées…). Face aux dangers que représentent les irrégularités des sols, quatre pins ont dû être abattus.

Des palmiers attaqués par le Charançon rouge sacrifiés

Autre menace, même sanction : deux palmiers repérés par des agents de la Ville, ont été abattus également. Symboliques sur toute la côte méditerranéenne, les palmiers sont, depuis plusieurs années, touchés par un nuisible : le Charançon rouge. Cet insecte volant, surnommé le tueur de palmiers, touche la France depuis 2006 et détruit la plante en 2 à 5 ans. Les larves dévorent les jeunes palmes avant de coloniser les cœurs et d’y creuser leurs galeries. Malgré une tentative de traitement, la Ville a été obligée d’abattre ces deux palmiers infestés. Un signalement a aussi été fait auprès de la Fredon (Fédération régionale de défense contre les nuisibles) du Languedoc-Roussillon.

Les platanes touchés par des champignons

À Mauguio, l’affaire est encore un peu différente : les platanes sont atteints par un champignon invasif. Situés principalement, le long des boulevards du tour de ville, ils sont douze concernés par cette maladie irréversible. Fin janvier début février, les arbres identifiés devraient être abattus. Par ailleurs, un autre platane situé boulevard Jean-Baptiste-Clément, responsable de dégâts sur une partie privée de la rue, devra être supprimé.

–> communiqué de presse du préfet de la région Languedoc-Roussillon

–> télécharger la fiche Charançon rouge


AménagementEnvironnementVie municipale
Author: Ville de Mauguio Carnon

Get Connected